145 rue La Fayette – Une maison factice au coeur de Paris

ruelafayettecover
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+9

145 rue La Fayette dans le 10ème arrondissement, au cœur de Paris. Vous êtes peut-être déjà passé devant cet immeuble plusieurs fois sans jamais rien remarquer. C’est vrai qu’au premier abord rien ne choque l’oeil, c’est un vieil immeuble en pierre comme il y en a beaucoup dans Paris, mais lorsque l’on regarde plus attentivement on se rend compte que l’immeuble est beaucoup plus sale que ceux qu’il côtoie, qu’il n’y a pas de poignée aux portes, pas de digicode, et les fenêtres opaques donnent sur des salles sombres, sans vie, avec en guise de plafond des grilles noires. Un chouïa inquiétant tout ça.

Umberto Eco en parlait déjà dans le Pendule de Foucault en 1988.

- N’avez-vous jamais été au numéro 145 de la rue Lafayette?
 —- J’avoue que non.
 —- Un peu hors de portée, entre la gare de l’Est et la gare du Nord. Un édifice d’abord indiscernable. Seulement si vous l’observez mieux, vous vous rendez compte que les portes semblent en bois mais sont en fer peint, et que les fenêtres donnent sur des pièces inhabitées depuis des siècles. Jamais une lumière. Mais les gens passent et ne savent pas.
– Ne savent pas quoi?
– Que c’est une fausse maison. C’est une façade, une enveloppe sans toit, sans rien à l’intérieur. Vide. Ce n’est que l’orifice d’une cheminée. Elle sert à l’aération ou à évacuer les émanations du RER. Et quand vous le comprenez, vous avez l’impression d’être devant la gueule des Enfers; et que seulement si vous pouviez pénétrer dans ces murs, vous auriez accès au Paris souterrain. Il m’est arrivé de passer des heures et des heures devant ces portes qui masquent la porte des portes, la station de départ pour le voyage au centre de la terre. Pourquoi croyez-vous qu’ils ont fait ça?
– — Pour aérer le métro, vous avez dit.
– — Les bouches d’aération suffisaient. Non, c’est devant ces souterrains que je commence à avoir des soupçons. Me comprenez-vous?

145_la_fayette-atypique

145ruelafayette-atypique

145-rue-lafayette-atypique

145ruelafayette-atypique

En vérité il s’agit en effet d’une énorme cheminée d’aération pour la RATP tout simplement, cette maison n’est qu’un subterfuge pour la cacher et ne pas détériorer l’esthétisme de la rue. Pas bête hein ?
Et apparemment il y en aurait d’autres à découvrir !

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+9