Avec LAMMILY, Barbie a de l’acné à se faire.

Capture d’écran 2014-11-23 à 18.07.14
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Dans un monde où nos idéaux de petites filles prennent une grosse claque, j’appelle Barbie, la poupée qui file des complexes.
Nous avons toutes joué à la coiffer, l’habiller, la marier avec son Ken au corps parfait, ou encore la faire se pavaner, elle et ses grandes jambes, en disant « Moi, Maman, plus tard je veux être comme elle ! ».

Puis vient l’adolescence avec la guerre des boutons sur notre front et l’apparition de ces formes de femmes qui arrivent parfois prématurément, engendrant des traces un peu moches que l’on apprendra à appeler vergetures. Ce corps nous tenterons tant bien que mal à l’aimer (du moins nous essayons), sans trop se comparer aux dictats de la beauté qui mettent en périls tout espoir de se sentir belles telles que nous sommes. Mais rien n’y fait. Le culte de la poupée Barbie a envahi nos écrans, nos assiettes et même le cerveaux de certains de nos compatriotes masculins, désormais partis à la recherche de la perfection absolue.

Et bien GRANDE NOUVELLE MESSIEURS DAMES, Barbie, ce n’est pas la vraie vie (non mais je tiens à le préciser j’ai l’impression que certain(e)s ne l’ont toujours pas intégré…). La femme a des défauts qui font partie intégrante de ses charmes. La femme photoshopée n’est pas réelle. La poupée Barbie n’est naturellement présente que dans vos boîtes à jouets d’enfance, et c’est TOUT !

Nous les femmes :
– nous avons des formes, des rondeurs, ça sert à réchauffer les coeurs (dixit Amel),
– nous avons des vergetures, parfois des cicatrices, et un peu de cellulite aussi mais c’est parce que nous sommes des guerrières de la vie,
– nous ne sommes pas toutes blondes ou brunes, nous n’avons pas toutes les yeux bleus ou verts, ou encore la peau blanche et parfaitement lissée.

Mais vous savez quoi ?! Peu importe, nous sommes BELLES, qu’on se le dise !
Moi je vous le dit : VOUS êtes belles mesdames, vivantes, plantureuses, sexy et si vous n’y croyez pas une seule seconde, c’est la faute à Barbie (Non j’déconne ! Enfin…).

Tout cela, Nickolay Lamm l’a bien compris. Après nous avoir présenté en 2013 la poupée Barbie normalement constituée avec des mensurations dans la norme, du nom de Lammily, il revient dorénavant avec un nouvel accessoire pour « customiser » d’avantage cette poupée, à l’image de la femme telle que nous la connaissons toutes.

stickers-LammilyAprès avoir redessiné la fameuse poupée blonde de notre enfance pour la faire ressembler davantage à une femme aux proportions « grossies », il nous propose aujourd’hui des stickers repositionnables pour façonner cette poupée à l’image des femmes telles que nous les rencontrons dans la rue.

Ces stickers n’ont pas vocations à être très glamour, admettons-le mais ils sont à l’image de la réalité. Ainsi il vous est alors possible d’apposer sur votre poupée Lammily différents stickers comme : de l’acné, de la cellulite, des vergetures, des pansements, des cicatrices, des tatouages…
Votre Lammily, aventurière peut même rougir, avoir des bleus, des traces d’herbes sur ses genoux après une partie de foot, etc. Lammily, c’est vous. Elle vit, elle s’amuse, elle profite et se salit.

Parce que la femme, la vraie, elle est comme ça.
Par conséquent, sachez Mesdames, que toutes ressemblances avec vous ne sauraient pas forcément être fortuites…

stickers Limmily

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0
Phlaury

Phlaury

"Je ne suis pas folle vous savez !"