Campagnes d’affichage Canal +

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

On est habitué aux créas originales du groupe Canal +, c’est notre annonceur trublion du paysage audiovisuel Français, de loin le plus créatif. Ou du moins, c’est celui qui ose le plus. Et pour notre plus grand bonheur!

Canal + c’est avant tout un état d’esprit baptisé l’esprit Canal (ce n’est pas moi qui le dit, c’est un fait), une volonté de faire les choses différemment, une programmation de films et séries toujours décalée. Mais outre la qualité et l’innovation qu’il privilégient et qui en fait une référence, c’est aussi une manière de les présenter, face à une campagne Canal, on ne reste souvent pas insensible. Du plus choquant au plus marrant, quasiment toutes leurs campagnes de communication ont un petit truc en plus.

C’est pourquoi j’ai tenu à vous présenter ces 3 campagnes pour Inglorious Basterds, le dernier Tarantino, Neuilly sa mère, qui soit dit au passage n’a rien d’exceptionnel comme film et Un Prophète de Jacques Audiard. Alors pourquoi vous présenter l’affiche d’un film que je ne recommande pas me direz vous? Tout simplement car c’est l’affiche qui a ma préférence sur les trois, puisque d’un film français sans prétention, l’agence Betc Euro RSCG arrive à susciter un intérêt certain qui risque de marquer les mémoires, je vous laisse juger par vous même:

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0