[Critique] Arrêt d’autobus: Marilyn le charme personnifié

MovieCovers-69091-126634-ARRET D'AUTOBUS
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Cette semaine ressort en salle le très célèbre Bus stop alias Arrêt d’autobus au cinéma Desperado (Paris 5). Or ma nouvelle lubie est de voir tous les films de Marilyn Monroe. Depuis la sortie de My Week With Marilyn, j’avais réellement envie de découvrir le personnage et ce qui en faisais une icône glamour et adulée. Arrêt d’autobus n’est autre que l’adaptation cinématographique par Joshua Logan de la pièce de théâtre éponyme créée par William Inge, qui eût un franc succès dans les années 50.

Synopsis : Bo, un jeune cow-boy de 21 ans, ne connaissant rien aux femmes se rend au rodéo de Phoenix pour y participer. Il s’est également fixé pour objectif de trouver “son ange” qu’il désigne comme Chérie: une chanteuse de cabaret. S’éprenant de la Belle, il va tout faire pour qu’elle l’épouse et parte vivre à ses côtés, tout quitte à la forcer.

Notre Avis :

Acteurs : Marilyn Monroe, Don Murray, Robert Bray
Ah… Marilyn, qu’elle présence, Don Murray n’est pas en reste, ce sont tous deux des acteurs clefs de leur génération.

Réalisateur : Joshua Logan
Sa réputation n’est plus à faire pourtant Joshua Logan n’a pas été reconnu grâce à Bus Stop malgré la présence de Marilyn dans les rôles principaux, qui grâce à son sexe appeal phénoménal assure une bonne partie du film !

Scénario: Avec une comédie, quoi de plus agréable que de mettre en scène un ignorant avec une beauté fatale. Le scénario est bien ficelé, on ne s’ennuie pas.

Visuel : Le film est de manière surprenante très bien réalisé pour son époque.

On a aimé :

– Marilyn : Ce corps plein de grâce, ce visage sensuel, tout en Marilyn y compris son jeu d’actrice participe à illuminer ce film. Elle est pleine de joie !


– le côté amusant de l’histoire: La situation est plaisante, d’une part parce que Bo est un ignare et qu’il se met dans des situations qui ridiculiseraient plus d’une personne. D’autre part parce que malgré ses travers il est attachant! Ensuite, parce que Chérie trouvant Bo ridicule, en tentant de lui échapper se met dans des situations qui la rendent ridicule également… Je pense notamment à la scène durant laquelle chérie assiste au concours de Rodéo et que Bo crie son prénom dès qu’il réussit une épreuve. Gênée Chérie tente de s’enfuir mais se retrouve obligée de traverser l’arène pour se faire, avec sa jolie robe et ses jolis souliers.

Nos déceptions :

– Les scènes d’amour surjouées: Toutes les scènes durant lesquelles Bo et Marilyn se retrouvent sont surjouées, c’est dommage car nous perdons le côté émotionnel de la scène. Cela semble peu sincère.


– Les scènes de rodéo violentes: Une partie du film montre l’exhibition de Rodéo durant lequel Bo tente de remporter le premier prix, l’on assiste donc à pas mal de scènes de Rodéo où les animaux sont maltraités. Je pense que cela n’était pas forcément utile.

Un film vraiment agréable nous permettant de découvrir et redécouvrir Marilyn dans ses meilleurs moments !

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0