[Critique Cinéma] Le film La Chasse : Intense

20320850
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Après un succès international, le film La Chasse de Thomas Winterberg avec 18 nominations et 4 prix avait tout du film immanquable.
Il était d’autant plus intéressant parce que notre chouchou chez Atypique alias Mads Mikkelsen a remporté grâce à ce film le prix du meilleur acteur au festival de Cannes.

Synopsis :

Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé  un nouveau travail, il est éducateur dans un centre pour enfants. Mais quelque chose tourne mal, une petite fille parle, presque rien, mais suffisamment pour que la ville panique. Lucas aurait-il commis des actes pervers envers les enfants ? Le mensonge se répand comme un virus invisible et Lucas perd tout ce qu’il a construit.

On a aimé :

- Mads Mikkelsen : Déjà vu dans Royal Affair cet acteur est très prometteur, il l’est au point d’avoir remporté à cannes le prix du meilleur acteur pour son rôle dans le film La Chasse. Là encore, il nous surprend dans le rôle d’un homme persécuté par son entourage, voire la ville entière. Une petite fille a émis l’hypothèse d’avoir vu le sexe de son éducateur Lucas alias Mads Mikkelsen. La folie va peu à peu prendre forme dans l’esprit des villageois qui sous la pression ne contrôle plus rien au point de persécuter un homme qui n’est potentiellement pas responsable du crime pour lequel on l’accuse

- Une histoire qui pourrait tous nous arriver : Ce film intervient dans une période ou les viols et attouchements sur enfants sont très médiatisés aux infos. On se rappelle tous l’affaire Outreau ou un groupe d’adultes avait été injustement accusé de pédophilie au point de voir leur vie totalement ruinée. Le choix de sujet est donc extrêmement pertinent.

– Des références cachées : On ne comprend pas le réel sens du titre du film ” La chasse”, du moins on le comprend réellement à la fin.
On apprécie la tournure que prennent les événements, avec ces hommes dont la passion est la chasse.
La chasse est également un point de passage à l’âge adulte pour un jeune garçon dans ce village. Elle apparaît également comme la chasse “à l’homme” de ce pauvre Lukas, éducateur pour enfants qui malgré tous les efforts qu’il fait est accusé injustement.

Un film qui fait “réfléchir” et qui méritait d’être récompensé à Cannes. A la fois surprenant et violent ce film est excellent.
A ne pas manquer.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0