[Critique] Margin Call : “Sois le premier, le meilleur ou triche”

margin-call04
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Margin Call recense un panel incroyable d’acteurs dans le rôle de Traders la veille d’un krack. Dans une ambiance pesante le film reste lent mais incroyablement bien ficelé…

Synopsis : Pour survivre à Wall Street, “sois le premier, le meilleur ou triche”. L’histoire raconte la dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Survivre au risque de tricher ou mourir, un choix difficile !

Notre Avis :

Acteurs : Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Demi Moore

Un panel d’acteurs relativement large que l’on n’aurait jamais imaginé travailler ensemble mais qui en groupe et dans cette configuration se complètent.

Réalisateur : J. C. Chandor

Malgré le fait que Margin Call soit le premier Film de J. C. Chandor il n’en est pas moins une réussite. Reste à voir si les prochains films seront à la hauteur de celui-ci.

Scénario:

Une thématique intéressante, un film qui bien que lent, tient en haleine. Le scénario est bien écrit. Petit bémol: il est évident qu’en terme de vocabulaire le réalisateur a voulu rendre le film accessible à tous mais il n’était pas nécessaire que les personnages demandent des explications en termes simples prétextant leur non connaissance du domaine…

Visuel : Les scènes se déroulent pour la plupart dans un building, il n’y a donc pas de réel travail visuel.

On a aimé :

– La pesanteur du film: le film est lent, plutôt calme ce qui permet de faire régner un poids dans la salle. La mise en situation est intéressante pour justifier: Cette entreprise va couler si les personnages principaux n’arnaquent pas leurs meilleurs clients.

– les acteurs: On aime la personnalité des personnages et le jeu des acteurs. Demi Moore est par exemple très à son aise dans son rôle et on apprécie la revoir sur le devant de la scène.

– la fin: La fin est bien ficelée sans pour autant être surprenante elle apporte son lot de réponses. Un générique de fin surprenant avec pour bruit de fond une pelle qui creuse. Elle a une valeur symbolique dans le film mais je vous laisse découvrir par vous même.

Nos déceptions :

– la musique: Le film est silencieux, c’est dommage cela rythmerait certaines scènes un tantinet lentes.

– l’utilisation de termes enfantins pour décrire la situation: Comme je l’ai abordé précédemment, le réalisateur a choisi d’utiliser des termes simples pour rendre le film accessible à tous. Cela étant dit nous sommes déçus que les dirigeants de cette firme soient incompétents au point de chacun à leur tour demander des explication enfantines aux traders… Cela donne un côté mégalo au film.

Un film intéressant dans l’ensemble, on regrette cependant que le sujet de la finance n’ait pas été plus poussé bien que l’on comprenne la raison.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0