Ombline… Un film déprimant !

noname
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Ombline est le dernier film de Stephane cazes avec Mélanie Thierry dans le rôle principal : un film qui à la vue du synopsis s’annonçait poignant.

Synopsis :

Ombline est une jeune femme d’une vingtaine d’années condamnée à 3 ans de prison après avoir agressé un policier qui tentait d’arrêter son compagnon. Arrivant à la prison la jeune femme découvre qu’elle est enceinte de son défunt compagnon. Il lui est permis de garder son enfant  jusqu’à ses 18 mois. Dès lors se déroule le combat de sa vie : avoir la garde de son enfant à sa sortie de prison et survivre aux injustices et aux menaces qu’elle reçoit en milieu carcéral.

Notre Avis :

Actrice : Mélanie Thierry
Mélanie Thierry porte le film dans son ensemble. Un rôle compliqué à assumer dans la mesure où la jeune fille est violente et peu éduquée. Mélanie peine à nous faire croire à son comportement de “racaille”, son physique n’aide sans doute pas.

Réalisateur : Stephane Cazes

Scénario: Une descente aux enfers, était-ce bien nécessaire? Même les scènes censées être joyeuses avec l’enfant dans le film sont lourdes à regarder.

Visuel : Stephane Cazes pour son premier long métrage a choisi un sujet lourd, il utilise beaucoup d’effets de flous pour montrer le désarroi de Ombline. Seules les scènes avec l’enfant sont attendrissantes. L’on ressent un sentiment de claustrophobie représentant bien l’enfermement en prison.

On a aimé :

– Le concept: Il est vrai que c’est un domaine qui nous est totalement inconnu, cela donne un réel intérêt à l’histoire. De ce fait en lisant le synopsis je me disais que ce combat allait être passionnant.

– Les scènes dans lesquelles Mélanie Thierry découvre  l’enfant sont magnifiques et d’une tendresse incroyable.

Nos déceptions :

– Mélanie Thierry : Le film démarre sur un monologue d’Ombline qui se bat pour la garde de son enfant. Mélanie Thierry actrice principale de ce film est peu crédible dans son monologue et encore moins dans le rôle de la femme incarcérée. Elle  n’est pas assez violente, ni assez combative. Cela donne au film une note d’incohérence.

– Le côté déprimant et injuste du film : Rien ne va ! Elle enchaîne les injustices. D’une part elle tombe enceinte, elle accouche en prison,  elle ne peut garder son enfant plus de 18 mois, on tente de lui ôter, elle est censée avoir quelqu’un pour récupérer le petit qui ne vient pas, elle est obligée de le mettre en famille d’accueil et encore on ne vous raconte pas l’ensemble du film… N’est-ce pas un peu trop?

– Des longueurs : La thématique  ne permet pas un film de cette longueur , il en est donc beaucoup trop long et ennuyeux par moment. Il y a réellement un souci de rythme dans ce film, dont la cadence ne trouve pas son point de croisière.

Un film décevant qui pourtant avait un sujet prenant. Mélanie Thierry peine à nous faire rentrer dans le film. C’est dommage. Sortie prévue le 12 Septembre !


Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0