Mais que sont devenues les fantasmes de notre adolescence?

name9
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Je ne sais pas si le fait d’avoir un “3” affiché désormais devant mon âge y est pour quelque chose, mais en me regardant dans la glace hier, je me suis quand même dit que j’avais bien changé depuis ces douze dernières années.

J’ai repensé à mes 18 ans et cette masse de cheveux rebels qui trônaient sur ma tête, paix à leur âme. A l’époque le sport était une drogue, mon corps était sculpté et toujours prêt pour des échanges de balle sur des playgrounds ou pour une rando VTT… après 7 années derrière un bureau où les seuls muscles qui se sont développés sont ceux de mes doigts tapant frénétiquement sur le clavier,  je ne peux que constater amèrement les séquelles de ces années passées.

Du coup, comme une vengeance gratuite, j’ai également repensé à toutes ces femmes, tous ces fantasmes de notre adolescence, ces premières fractures rétiniennes, ces filles inaccessibles qui nous faisaient rêver. Et je me suis naturellement demandé ce qu’elles étaient devenues.
A quoi ressemblent elles aujourd’hui? Est ce qu’elles aussi ont morflé du fait des années?
Est ce que, si j’avais eu la chance d’en épouser une à l’époque, serai-je fier aujourd’hui de tenir leur main dans le creux de la mienne?

Belles d’une époque, belles toujours?
Pamela Anderson, Vanessa Demouy, Ophélie Winter, Mallaury Nataf ou encore Alizée, le choix a été difficile pour n’en trouver que 5 à vous présenter. Comme on pouvait s’y attendre les beautés superficielles ont mal vieillit… Comme quoi, le plastique met vraiment du temps à se dégrader. Alors que les beautés naturelles ont su garder un certain charme:

Commençons par celle qui a su donner toutes ses lettres de noblesses à ce beau métier qu’est celui de sauveteur en mer. Des histoires bidons sur la plage certes, mais jamais un maillot de bain rouge n’a eu autant de succès que celui de la plantureuse Pamela Anderson:

La bimbo a aujourd’hui 45 ans et tout autant d’opérations de chirurgie à son actif (j’exagère un peu). Pamela Anderson possède toujours son mètre de tour de poitrine qui n’a pas bougé, c’est tout le reste qui se dégrade:

Ahhhh Alizée! Notre petite Lolita est de loin une de mes préférées. Peut être car c’est celle qui se rapproche le plus de mon âge.
Toujours est il que ces clips ont toujours été axés sur le charme plus que la provocation. Un visage d’ange et un sourire à faire tomber, Alizée a marqué nos esprits lors de ses rares apparitions TV où ses tenues et son déhanché sont devenus des références pour tous les hommes de ma génération:

On parlait de beauté naturelle, Alizée fait partie de ces filles que le temps gâte. Elle est plus jolie encore aujourd’hui qu’elle ne l’était hier. Frange digne d’une blogueuse mode, tenues à les faire pâlir et Maman de deux enfants, à 27 ans elle a conquis le monde (un peu moins la France)! Une bien jolie ambassadrice ma foi:

Notre adolescence a été marquée par un nouveau type de format TV les sitcoms. On a commencé par Premiers Baisers, Hélène & les garçons puis est apparue Lola, incarnée par Mallaury Nataf dans “le Miel et les Abeilles”.
Mais honnêtement, ça n’est pas tellement pour la série que la belle s’est faite connaître, elle a succombé aux chants des sirènes de la médiatisation. Elle a donc posé dans son plus simple appareil pour Entrevue, New Look. Et ce, après avoir été gentiment remerciée pour cet épisode dramatique où la belle avait tout simplement omis de mettre une culotte dans une émission destinée aux enfants (ça arrive à tout le monde, non?):

Lola était jolie, certes, mais sans être non plus une icône de beauté. Mallaury Nataf est restée naturelle, mère de 3 enfants, je ne dirai pas qu’elle se soit arrangée avec le temps. Je ne l’ai pas trouvé charmante dans toutes les photos que j’ai pu voir d’elle aujourd’hui, j’ai limite envie de dire fade et négligée, dommage, je vous laisse juger par vous même:

Vanessa Demouy.… ah Vanessa!
De toutes, tu es ma préférée. J’adorais ses airs de Pocahontas occidentale couplés à une ressemblance physique marquée avec Lara Croft, héroine sexy du jeu Tomb Raider.
On l’a découvert dans “Classe Mannequin”, on a appris plus tard qu’elle était le corps magnifique des mannequins d’Aubade, et finalement, on ne l’a jamais réellement perdue de vue depuis.
Actrice de cinéma, de théâtre, actualité médiatique permanente avec son mari de Philippe Lellouche, à 38 ans et deux enfants, Vanessa Demouy a su garder son sex appeal et les années lui vont bien. De poupée, elle est devenue femme :

Blonde, un tour de poitrine excessif et artificiel, Ophélie Winter était clairement notre Pamela Anderson version made in France.
Jouant de sa plastique, Ophélie était plutôt jolie naturellement mais tout comme son homologue américaine, elle est tombée dans la spirale infernale des interventions chirurgicales pour afficher aujourd’hui une “Duck face” permanente, un peu ridicule:

Vous constaterez qu’on a clairement l’impression qu’elle est paralysée du bas du visage, à 37 ans, seuls ses seins tiennent encore la route:

Voilà pour ce petit FlashBack  des fantasmes féminins.

Et vous quels étaient les vôtres?
Si vous arrivez à m’en trouver 5 qui m’ont fait rêver, promis  je ferai un deuxième épisode, de ces femmes qui nous ont émoustillé durant notre adolescence.

Mesdemoiselles, vous ne serez pas en reste, je vous prépare le même article avec ces garçons pour qui vous craquiez, n’ayant aucun regard pour nous, petits boutonneux pré-pubères à la voix chevrotante en pleine mutation.

Vos suggestions sont les bienvenues, faites m’en part et je relayerai volontiers vos fantasmes masculins de l’époque dans cet article qui vous sera entièrement consacré!

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0