Le flipper Dior on adore… et L.A.dy Dior on n’aime pas

flipper_dior_2011
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

En ces fééries annoncées et habituelles de fin d’année,les marques tentent de tirer leur épingle du jeu pour subsister parmi les cadeaux délicatement déposés au pied du sapin. La maison DIOR vient de signer deux courts métrages à deux mois à peine d’intervalle, trés différents, qui nous ont partagé à la rédaction de Atypique.

Parlons de cette petite perle, si je puis me permettre, signée par l’agence Al Dente, qui met en place un somptueux flipper virtuel qui se joue avec des billes de nacre. Il n’y a quasiment rien à redire sur la qualité de finition de ce spot tant il est beau. Tout y est! On retrouve bien l’esprit du flipper, on adore d’ailleurs le concept du flipper de fille en forme de coiffeuse, quant à la qualité du graphisme, on ne peut que s’incliner devant une telle finesse.
Dans le détail, On retrouve chacun des codes de la maison de la haute couture que la bille/perle vient toucher: Lady Dior, J’adore, Bar,  l’étoile, Dior Addict… pour finir en apothéose sur la dernière création de Camille Miceli, directrice de la création des accessoires chez Christian Dior, un superbe collier de perles sertis d’or.

N’oublions pas cette excellente reprise de Mozart, en version électro signée Alan Gay qui vient parachever cette magnifique création.

C’est vraiment un très beau spot à voir que nous vous invitons à découvrir ci dessous

Vidéo DIOR Flipper 2011, Mise en Dior:


En revanche, pour celui sorti ce mois ci… on ne sera pas aussi élogieux. L.A.dy DIOR est un spot pour présenter le sac de la marque et si on s’en tient à ce simple brief, le pari est réussi. Le casting et comme d’habitude Holywoodien avec Marion Cotillard comme Héroïne et John Cameron Mirchell derrière la caméra. encore, une fois sur le papier, on pouvait s’attendre à quelques étincelles.
Ne mentons pas, jusqu’à la 234 ème seconde (on vous laisse calculer), on est dans le court métrage, c’est volontairement surfait et dans un style qui s’apparente à de la comédie et ça on ne le remet pas en compte, mais passée cette seconde… la pièce montée s’effondre comme un gros soufflet. Mais qu’est ce que c’est que cette fin???
DIOR veut casser les codes et se rapprocher de ces clientes, des femmes modernes, un peu rebelles (un terme à prendre avec des pincettes dans l’univers du luxe, attention, on ne fait pas n’importe quoi), nous ne sommes pas contre, mais on a simplement l’impression que la fin du spot est baclée. On reste sur sa faim et c’est vraiment dommage. On vous laisse vous faire votre propre avis sur la question, voici le film L.A.dy DIOR avec Marion Cotillard:


L.A.dy Dior par Suchablog
Quelques photos des deux spots de Dior:

Mise en Dior:

 

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0