Ipad utile ou inutile #3

ipad_hero
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

La tablette d’Apple, l’Ipad est elle utile ou inutile?
Après deux mois de test, pour moi c’est clair, l’Ipad est un jouet de luxe cher à l’achat, cher à l’utilisation et qui ne permet pas d’avoir accès à tout.

Je vous avais déjà parlé de ce que vous pourriez faire ou pas avec un Ipad  dans un article que vous trouverez ICI.

Comme je l’avais mentionné dans ce billet, les faits que j’énonçais étaient purement factuels et je concluais en vous disant que je n’attendais que d’être convaincu par l’Ipad quand je l’aurai entre les mains.
Et bien voici qui est chose faite! J’ai un Ipad depuis maintenant deux mois, et ce grâce à mon boulot (oui petit véinard) et voici mes conclusions après ce premier test:

Tout d’abord, l’Ipad, c’est comme l’Iphone: on en a pas besoin tant qu’on ne l’a pas mais il est difficile de s’en passer lorsqu’on en a eu un.
Je crois que c’est la force d’Apple aujourd’hui, faire en sorte que leurs appareils deviennent vite des jouets addictifs pour leurs propriétaires.

Alors pourquoi est ce que je ne peux plus m’en passer aujourd’hui?

  • Le format:

3 millimètres d’épaisseur, de la taille d’un cahier d’écolier, l’Ipad se transporte facilement.
Cependant, premier point négatif, ce format ne conviendra malheureusement pas à vos sacs à main mesdemoiselles (enfin ça dépend du sac me direz vous…) et il est difficile de le transporter sans avoir un sac, une pochette pour le protéger.
En effet, le bel objet est très fragile. Transporter l’Ipad, c’est quand même s’entourer de certaines précautions durant le voyage. Il existe cependant des coques ou des pochettes qui protègeront votre tablette mais elles doublent souvent son poids et son épaisseur, perdant ainsi tout l’intérêt de maniabilité et de légèreté de la tablette. Très nomade donc, mais à manipuler avec beaucoup de précautions. Comme je vous l’ai dit je l’utilise pour mes présentations en clientèle, on a donc choisit une housse relativement fine et je le transporte dans une pochette PC classique, j’espère donc que je n’aurai pas de soucis.


  • Son ergonomie

Au même titre que l’phone, l’Ipad est très ludique a utiliser et j’ai été bluffé par la vitesse d’exécution.

La navigation est très fluide est surtout très rapide, c’est un vrai bonheur. Un simple glissement doigt et la page défile, les photos tournent, d’une légère pression vous fermez applications et pages internet. C’est d’une fluidité et d’une rapidité que je n’avais jusqu’alors jamais vu sur un autre support.
C’est beau, c’est rapide, c’est net !
en revanche, le fait que la tablette soit entièrement tactile, signifie qu’il faut aussi compter sur de vieilles traces de doigts sur votre écran. Après 15 minutes d’utilisation, vous allez devoir vous munir d’un chiffon et l’essayer… et recommencez 15 minutes après…

  • La qualité graphique

Les images sur L’ipad sont nettes, première claque quand vous le prenez en main.
Un écran de 9.7 pouces affichant une résolution de 1 024 x 768 pixels, en haute résolution donc ça surprend et plutôt agréablement. Que vous soyez sur Internet, sur vos dossiers ou même sur un jeu, le rendu est très agréable.
Grâce à des applications comme Keynote par exemple, toutes les présentations powerpoint deviennent ludiques et très agréables à regarder. Et bien que j’avais un peu peur au début de la taille de l’écran, petite selon moi pour exposer le document à mes interlocuteurs, finalement, c’est tellement clair que ça ne dérange personne.
Évidemment, n’allez pas croire qu’il remplacera un Dash-board, c’est à faire en comité très restreint.
Accessoirement, ça vous permettra également de vous rapprocher de vos clients qui se colleront à vous pour apprécier de plus prés votre présentation. Vous privilégierez donc un ordinateur portable si votre interlocuteur a mangé de l’ail, n’a pas mis de déo ou si vous êtes tactilophobe.
On devient vite accroc, il s’allume facilement, se charge rapidement, pour une recherche rapide je n’utilise plus que ça, exit l’ordi portable !

Voilà pour les points positifs, passons maintenant à ce qui me gène un peu, voire beaucoup :

  • Le prix

Mais pas uniquement le prix de la tablette en elle-même :
iPad Wi-Fi 16 Go : 499 euros
iPad Wi-Fi 32 Go : 599 euros
iPad Wi-Fi 64 Go : 699 euros
iPad Wi-Fi + 3G 16 Go: 599 euros
iPad Wi-Fi + 3G 32 Go : 699 euros
iPad Wi-Fi + 3G 64 Go : 799 euros
C’est le prix des applications qui m’a juste fait halluciner : tout est cher !
Le moindre jeu un peu sympa coûte au minimum 4,99€, la moindre application est payante, il n’y a d’ailleurs pas de classement « applications gratuites » comme sur l’iphone, car il y en aurait trop peu. Et si vous en essayez une gratuite, donnez vous environ 3 minutes d’utilisation, pas plus. Après… Hop transfert vers l’appli payante si vous voulez continuer. Difficile donc de tester, ce qui est certainement ce qui m’a le plus énervé.
Parce que finalement on reste dans le système d’Apple : tu veux quelque chose ? Tu payes !!! Sachant qu’en plus de ça quand vous l’achetez, l’Ipad est quasiment vierge d’application, inutile de vous dire que vous allez passer pas mal de temps sur l’Apple store et rapidement criser parce que les applications vous ne les connaissez pas et que vous ne pouvez pas les tester, bref, c’est un cercle vicieux qui joue un peu sur les nerfs.

J’ai failli oublier, acheter l’Ipad, c’est l’équiper. Je vous ai parlé de housses, de coques, mais vous avez aussi clavier, souris, webcam, etc… enfin tout ce qu’on retrouve “en série” sur un PC et dont vous devrez vous affranchir si vous souhaitez une utilisation de votre Ipad plus facile (tout simplement).

  • L’iPad reste un produit Apple non compatible avec Flash player

Navigation internet fluide et rapide, ok, mais quand on sait qu’aujourd’hui la plupart des gens vont sur la toile pour regarder des vidéos… avec l’ipad, on oublie ! Aucune vidéo n’est prise en compte à part si vous allez directement sur Youtube…. c’est très frustrant. Donc vous utiliserez Safari pour du contenu et pour des photos uniquement.

Mes conclusions:

Donc pour conclure, pour une utilisation pro avec présentation, l’Ipad suscite l’intérêt, la jalousie, donc parfait pour captiver votre audience. Il est très sympa à utiliser du canapé à la chambre, de la chambre aux toilettes, mais il faut bien le protéger quand on passe le pas de sa porte. L’Ipad est donc un objet à utiliser majoritairement à la maison.
La qualité de l’image et la fluidité sont ses atouts principaux.
Enfin, si vous aviez l’impréssion que tout le monde vous regardait quand vous le sortez avec des yeux qui crient « soit il est riche, soit il s’est saigné pour l’avoir »… et bien dites vous qu’au final ils n’ont pas tort ! Vous avez déboursé plus de 500€ pour le petit bijou et encore, ils n’ont pas vu l’état de vos dépenses sur l’Apple Store !
Je reste donc sur mes positions, l’Ipad est un gadget de luxe qui ne va pas révolutionner la face du monde.
Son utilité est finalement assez limitée que ce soit On-line du fait de la non compatibilité avec Adobe mais également en Off-line puisque la moindre application coûte un œil. Je vous conseille de garder vos 500€ sous le matelas pour le moment ou de vous payer un beau voyage avec, vous aurez ainsi de plus beaux souvenirs auxquels vous pourrez faire référence dans toutes vos soirées.

L’interêt de l’Ipad n’a qu’un temps…

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0