L’affichage est-il un média stable ?

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Mobilier Urbain, Affichage grand format et Publicité dans les transports sont les trois activités principales de la communication extérieure. Depuis plusieurs années, ce secteur connaît une croissance des investissements supérieure aux autres secteurs du marché publicitaire.

L’exploitation d’espaces publicitaires sur le Mobilier Urbain – abribus, MUPI® (Mobilier Urbain Pour l’Information), colonnes multiservices – sont l’activité la plus récente sur le marché de la communication extérieure. C’est aussi le segment qui connaît la plus forte croissance. La Publicité dans les transports comprend la publicité dans les aéroports, sur ou dans les bus et les métros, dans les stations de bus, de métro ou de train. L’Affichage grand format constitue la forme la plus traditionnelle et la plus répandue de publicité extérieure.

Face à une situation de plus en plus concurrentielle et complexe pour les média (télévision, radio, presse…), la communication extérieure bénéficie de cette fragmentation de l’offre, qui en fait le seul média de masse à pouvoir toucher le consommateur sur ses différents lieux de vie. De plus, la communication extérieure est un média particulièrement compétitif. Au Royaume-Uni, des études ont montré que pour 1 000 euros investis, la communication extérieure offre 525 997 contacts, contre 258 647 pour la radio, 150 071 pour la presse quotidienne et 131 372 pour la télévision. Le ticket d’entrée de ce média est assez attractif même si les campagnes restent très localisées.

Par contre, la publicité extérieure étant difficilement mesurable précisément, les annonceurs ont du mal à isoler l’apport de ces campagnes vs le reste des médias. En effet, il est difficile de savoir exactement qui a regardé une publicité. On se base alors sur des moyennes de trafic.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0
Thomas

Thomas

Co-Fondateur d'Atypique // 29 ans // Paris - London // "Never Hide"