La Publicité en Ligne : quel potentiel pour 2009 ?

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Internet est encore un des seuls secteurs à ne pas trop subir les effets de la crise actuelle. Ce média apporte de nouvelles applications à la communication traditionnelle. Toute la force de ce média réside dans le fait qu’il relie plusieurs supports comme la téléphonie, la radio ou encore la télévision.

Internet est un média efficace, car il a un excellent effet sur la mémorisation des consommateurs. Malgré tout, les annonceurs restent encore méfiants car le taux de clics des campagnes de publicité actuelles est en baisse. Si l’on reprend l’exemple des premières campagnes : le taux de clic d’une bannière était de l’ordre de 70%, aujourd’hui ce taux est proche de 0,1%.

Cependant, malgré cette baisse Internet reste un média intéressant tout simplement parce qu’il est possible de comptabiliser l’efficacité d’une campagne de publicité. Ce qui permet de calculer très rapidement le retour sur investissement d’une campagne.

La baisse du taux de clic n’est pas forcément synonyme de baisse d’efficacité d’internet comme moyen de communication, tout simplement parce que la problématique d’une marque peut être plus de sa notoriété, que l’augmentation de la fréquentation de son site.

De plus, il est aisé d’augmenter le trafic d’un site, mais augmenter le taux de conversion d’achat reste plus compliqué. Celui-ci montre que le taux de clics n’est pas un indice déterminant. Il paraît plus important de connaître les retombées de ces clics : cela rend possible le calcul de l’efficacité de la campagne en connaissant la quantité d’internautes qui ont effectué un achat.  La baisse du taux de clics est principalement due à une exposition de plus en plus importante, qui conduit à une lassitude de l’internaute.

Facilité de Mesure :

Il est beaucoup plus simple de mesurer les retombées d’une campagne sur Internet. Tout d’abord car le public touché est plus facilement analysable que dans les médias traditionnels, mais aussi parce qu’Internet permet le suivi dynamique des résultats d’une campagne publicitaire et en permet la modification…

Potentiel Hors norme :

Selon le cabinet d’analyses Research and Markets, le nombre d’internautes pourrait grimper jusqu’à 1,35 milliard d’utilisateurs. Les entreprises utilisent bien plus Internet aujourd’hui comme un lien entre elles et les consommateurs puisque la plupart disposent d’un site internet, et surtout d’un espace dévolue au CRM.

En outre, Internet permet de cibler les utilisateurs de façon inégalable grâce aux cookies notamment qui permettent de connaître les besoins, les envies, les habitudes des internautes.

Internet permet donc le marketing one-to-one, ce qui signifie que la pub online est en train de devenir extrêmement précise et pourrait même apparaître au moment ou le consommateur en a le plus besoin.

Internet est un méta-média, car sa croissance ne s’opère pas au désavantage des autres médias. Il semblerait qu’Internet doivent être couplé à d’autres médias pour tirer un maximum de profit d’une campagne de pub. Nous avons donc à faire à un média de complément.

Ainsi, à titre d’exemple, la campagne de pub lancée récemment par Télélangue « Arrêtez de massacrer l’anglais » sur tous les supports (télévision, affichage, internet) joue sur un ton décalé pour engendrer un maximum de connections sur le site (telelangue.com) et augmenter le nombre d’inscrits.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0
Thomas

Thomas

Co-Fondateur d'Atypique // 29 ans // Paris - London // "Never Hide"