Prolea : Diester et Biocarburant

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

PROLEA Diester

De plus en plus d’entreprises font du Green Washing, que l’on appelle le blanchiment écologique en France. Ces publicités font une utilisation abusive et mensongère de l’argument écologique en vantant les qualités écologiques d’activités et de produits en réalité polluants. Cela permet de tromper les consommateurs sur la réalité du produit et vient à l’encontre des associations qui incitent à consommer de manière responsables!

Toutes les entreprises n’utilisent pas la publicité pour vous raconter des salades. Heureusement… C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il est intéressant de montrer du doigt la communication d’une entreprise lorsque celle-ci est faite de telle manière qu’elle cherche à contrer les rumeurs sur un sujet en mettant les choses à plat pour expliquer les avantages d’un nouveau produit.

Pourquoi cette digression ? Tout simplement car je voulais mettre en exergue le Diester.

Le Diester ça vous dit quelque chose ? On se demande souvent la composition de ce nouveau carburant renouvelable qui se substitue au gazole. Proléa est la nouvelle filière française des huiles et protéines végétales, cette société produit du Diester, produit issu de la transformation de colza et de tournesol cultivés en France.

Déjà le Diester, qu’est ce que c’est hein ? Un produit à base de gazole et élaboré à partir de colza et de tournesol, il est uniquement destiné aux véhicules diesel. Ce produit est une véritable alternative énergétique puisqu’il n’entraîne pas la déforestation (les graines de colza étant produites sur des terres arables ou anciennement mise en jachère.

Le Diester ne fait pas non plus monter le prix des céréales puisqu’il n’a rien à voir avec du bioéthanol (produit lui à partir de céréales comme le blé et le maïs). De plus, lorsque l’on produit du Diester pour un litre on fabrique simultanément 1,5 kg de protéines végétales qui sont utilisées pour nourrir les animaux d’élevage dans leurs rations.

Ce nouveau biocarburant est une véritable aubaine en France, où le parc automobile est composé de plus de voitures roulant au Diesel qu’à l’essence. A l’heure du mondial de l’automobile, on ne peut que se dire qu’il serait intéressant que les constructeurs mettent plus l’accent sur les voitures hybrides à base de ce carburant.

Utiliser les biocarburants est une véritable nécessitée pour l’air et le climat si bien sur les modes de productions sont respectueuses de l’environnement, or avec une production de 3,5 fois moins de gaz à effet de serre et rendement énergétique 3,3 fois supérieur par rapport à la filière gazole, je me demande pourquoi certaines personnes restent sceptiques!

Alors… réagissez et faites le bon choix ! Pour plus de renseignements, www.faiteslepleindavenir.com.
Article sponsorisé

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0
Thomas

Thomas

Co-Fondateur d'Atypique // 29 ans // Paris - London // "Never Hide"