Recycl’art: Jeux d’ombres en objets de recup

wild_mood_swings
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Recycler, c’est plus que jamais la tendance voire l’obligation du moment. Il existe aujourd’hui plusieurs moyens pour transformer, réutiliser nos déchets mais celui créé par Noble et Webster, que je vais vous présenter est pour le moins original, puisque c’est dans un musée que vont finir vos poubelles.

Comment faire pour qu’un qu’un bidon de lessive, un barre de métal ou encore un godemichet usagé deviennent ensemble de véritables œuvres d’art?
Pour ce qui est des Godes d’ailleurs, pour ceux qui recherchent une idée de business éventuel, vu l’explosion de la consommation des nouveaux jouets de ces dames, vous pourriez envisager une petite poubelle rose à côté de la jaune pour le carton et la bleue pour le plastique. On reste quand même sur un secteur très niche, puisque cela ne touchera que celles qui en consomment au minimum un par mois. Pour ma part, je ne vois que trois clientes à ce jour, Cendrillon, Blanche Neige et Susan Boyle.

Bref, ces pièces assemblées ne prennent tout leur sens qu’avec de la lumière, inutile de les exposer en plein jour dans votre salon, on vous soupçonnerait d’avoir héberger pendant une semaine des éboueurs en grève. Les motifs des ombres choisies par les auteurs de ces assemblages sont parfois un peu glauques mais c’est ce qui fait aussi, dans un sens, l’originalité de ces œuvres.
C’est finalement logique, la magie sort souvent de l’ombre quand elle est exposée sous les feux de la rampe et c’est ainsi que le laid peut devenir beau (n’y voyait aucune référence à Susan Boyle citée ci dessus…)

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0