Les 5 artistes de la catégorie musique qu’on a le plus écoutés en 2011

maxresdefault-4
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0

Ce top 5 des musiques qu’on a le plus écouté en 2011 à la rédaction de Atypique, concerne des artistes qui ont été révélés en 2011 mais pas uniquement. Ces chansons nous suivaient dans le métro, dans nos flâneries dominicales parisiennes, au travail pour ériger une barrière acoustique agréable face au bruit ambiant de l’open space ou encore à balle, pour l’apéro ou des soirées prolongées sur les docks Iphone de la maison.

Commençons par un petit moment de détente qui donne irrésistiblement envie de se trémousser avec le titre RaggaMuffin’ de Selah Sue. On vous l’a déjà présenté sur Atypique, la petite chanteuse Belge révélée cette année, a su imposer la douceur de sa voix angevine sur un beat de Ragga entraînant, une petite perle, la voici en live:


Découvert en 2010, Ben l’Oncle Soul a clairement été l’album qu’on a le plus usé en 2011. Réécouté, chanté, dansé, son album est un véritable concentré de bonheur.
BEN s’est fait une place de choix dans nos playlists car c’est un album complet qu’il nous a offert. Vous devez connaître l’album par cœur, alors voici un petit kiff, moins connue que les autres chansons de cet album, Ain’t Off  To The Back est un duo avec Beat Assaillant, une  montée en puissance progressive jusqu’à la deuxième minute où ils passent la seconde, feu d’artifice sur la fin de la chanson. Attention… claquage de doigts compulsif en prévision. Pas de clip officiel malheureusement pour cette chanson, ce sera donc version album avec en fond l’image un peu pourrie de l’album on vous l’accorde.

 

Maintenant qu’on s’est échauffé, c’est Charlie Vinston, qui 3 ans après nous donne toujours une irrésistible de se bouger et de taper le rythme sur tout ce qui nous passe sous la main, table, mur, genoux, un chat… Voici la chanson Kick In the Bucket, version sauvage, tournée à 5h du mat en live dans les rues de Paris, un ange passe.


Et parce que Noël c’était il n’y a pas si longtemps que ça, un petit cadeau: l’excellent duo de Charlie Winston et La Grande Sophie à Taratata qui reprennent Hot Stuff. Un petit bijou, ça part tout doucement et la magie de ce duo fait son effet pour des frissons garantis dans l’échine sur la fin de la chanson:

 


Ils sont tarés, déjantés et pour ma part, je crois que c’est la chanson que j’ai le plus réclamer à de DJs cette année.
On vous les avait présenté relativement tôt cette année sur Atypique, et à cette époque tous n’avaient pas intégré encore les LMFAO dans leur playlist. Aux mariages, en soirée chez des potes, à des patrons de PMU trop tard le soir quand il n’y avait que ça d’ouvert, revenait cette éternelle question: “Vous avez du LMFAO, avec Party Rock Anthem?… Attends je te montre sur Youtube”.
C’est la chanson qui cette année nous a fait perdre le plus de calories en 2011, un véritable court de stretching concentré en 4 minutes, courbatures assurées et direction le bar pour souffler après (…toi même tu sais):


Et bizarrement, le cinquième artiste de cette sélection Atypique 2011, c’est le groupe SeXion d’assaut. Bizarrement car à la base nous ne pensions pas être dans la cible, on est plus en mode The Kooples et Fred Perry que T-shirts et casquette à l’envers, mais le crew de SeXion d’Assaut a fait son effet. Un bon flow, bon beat, avec la voix envoutante de Maître Gims, c’est la révélation de 2011.
Ils tournent fréquemment dans nos casques, notamment dans les moments où un peu soulés par notre environnement, on a juste envie de crier “Là je suis pas bien, la morale tu vas la faire à d’autres”, c’est “à bout d’souffle” ça détend intérieurement:

On avait dit 5 artistes Musique, mais on va faire une petite exception avec la perle du moment. c’est Sly Johnson qui enflamme nos tympans avec son excellent Hey Mamma, du funk, de la soul, un mélange magique signé par l’ancien membre du collectif de rap français Saïan Supa Crew :

 

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0